SERVICES DE SANTÉ COUVERTS PAR LA CAISSE D’ASSURANCE MALADIE


Sur le territoire de la République tchèque, les services de santé sont principalement fournis sur la base de l’assurance maladie publique obligatoire. Pour les salariés, l’employeur cotise à l’assurance maladie à hauteur de 13,5% de l’assiette de l’impôt, dont un tiers est payé par l’employé et deux tiers par l’employeur. Dans certains cas, ces cotisations sont payées par l’État (par exemple pour les enfants à charge, les retraités, etc.). Les étrangers sont affiliés à l’assurance maladie publique s’ils ont leur résidence permanente en République tchèque, et sinon, s’ils sont employés par un employeur ayant son siège ou sa résidence permanente en République tchèque. Ils obtiennent ainsi les mêmes droits aux services de santé couverts par l’assurance maladie publique (ci-après les « services de santé couverts »), que les autres assurés.

 

Les services de santé couverts sont :

  1. les soins de santé préventifs, dispensaires, les diagnostics, la rééducation, les soins thermaux, la médecine conseil, les services d’infirmiers, les soins palliatifs (traitement des personnes mourantes, approprié à l’état du patient, n’aggravant pas son état de santé et lui permettant de vivre bien et avec dignité jusqu’à la fin de sa vie) et la prise en charge des donneurs de sang, de tissus et de cellules ou d’organes lors du prélèvement, et ce sous toute forme de prestation conformément à la Loi sur les services de santé ;

 

  1. la fourniture de médicaments, aliments spécifiques, matériel médical et produits dentaires ;
  2. le transport des assurés et le remboursement des frais de déplacement ;
  3. les prélèvements de sang, de tissus, de cellules et d’organes destinés aux transplantations et leur manipulation (conservation, stockage, traitement et analyses) ;
  4. le transport des donneurs vivants sur le lieu de prélèvement et de là vers le lieu de prestation des soins médicaux liés au prélèvement puis depuis cet endroit, et le remboursement des frais de déplacement ;
  5. le transport des donneurs décédés sur le lieu et du lieu du prélèvement ;
  6. le transport des tissus, cellules et organes prélevés ;
  7. l’examen de l’assuré décédé et l’autopsie, transport compris ;
  8. le séjour à l’hôpital de l’accompagnateur de l’assuré ;
  9. la prise en charge de la grossesse et de l’accouchement d’une mère ayant demandé de ne pas divulguer son identité dans le cadre de l’accouchement ; cette prise en charge est couverte par la compagnie d’assurance maladie contactée par le prestataire  pour couverture des frais sur la base des données d’identification de l’assurée.

Les services de santé couverts sont fournis par le personnel médical ou d’autres spécialistes médicaux dans l’ampleur de leurs compétences.

Les services de santé couverts sont fournis dans les établissements des prestataires des services de santé et, sur la base du contrat signé entre le prestataire des services de santé et la compagnie d’assurance maladie de l’assuré, couverts par cette compagnie d’assurance.

Cela ne concerne pas les pharmacies car l’assuré peut retirer les médicaments dans n’importe quelle pharmacie quelle que soit sa compagnie d’assurance maladie. L’ordonnance doit cependant généralement être établie par un médecin ayant conclu un contrat avec la compagnie d’assurance maladie de l’assuré.

Dans des cas exceptionnels uniquement, les services de santé couverts peuvent être fournis dans un établissement qui n’a pas conclu de contrat avec la compagnie d’assurance maladie de l’assuré.

 

Le patient participe en partie au paiement de certains médicaments. Ces derniers sont répartis en groupes, chaque groupe devant comprendre au minimum un médicament entièrement remboursé par la compagnie d’assurance maladie.

Pendant la durée d’une hospitalisation, les frais de médicaments et de matériel médical couverts dans leur totalité par la compagnie d’assurance maladie ne sont pas payés par l’assuré.

Informations sur le site

Publié: 13.12.2012

Dernière modification de: 20.03.2017, 16:27